Enneigement : quel potentiel dans les jours à venir ?

 Le haut du val de Courre vers 1700 m, le 05/11/19 après-midi - photo Météovergne

 

     Des conditions hivernales ont gagné les sommets du Sancy ces dernières heures, uniquement au-dessus 1500/1600 m. Mardi après-midi, on relevait vers 1800 m (versants N.O), un cumul proche de 5 cm (vent fort), ainsi que la présence de glace et de givre. D'autres averses/giboulées circulent depuis la veille. Le cumul de ce mercredi 6 novembre en fin d'après-midi est estimé à +/- 10/15 cm à 1800 m, versants N.O (pas de constat terrain : estimation via cumuls pluviométriques à proximité). On notera qu'en soirée, ce cumul de neige se poursuivait. On rappellera que l'enneigement est nul sous 1500 m. Quelles conditions attendues dans les prochains jours et surtout quelle fiabilité ? Éléments de réponses ici.

 

  Températures sur 24 h (05/11 > 06/11) mesurées par la station Météovergne située à 1765 m.

 

     Ce contexte hivernal en montagne se maintiendra dans les prochains jours avec même une tendance générale au refroidissement. Cette situation ne doit pas faire oublier que la limite pluie/neige subira malgré tout des fluctuations, ce qui rend la prévision de l'enneigement délicate.

 

     Ce mercredi soir, une perturbation, devenant un front occlus (le front froid rattrape le front chaud) aborde l'ouest du pays. Son approche aura pour effet de redresser et de renforcer le flux : un vent violent (S.O) est attendu en fin de nuit sur les sommets du Sancy avec des rafales > 100 km/h (60/80 km/h sur les espaces exposés vers 1000 m). Ce flux fera remonter temporairement l'isotherme 0°C jusqu'à 1800 m, voire 2000 m en fin de nuit/début de matinée. Sous les précipitations attendues, il s'agira donc d'une neige très humide à mouillée sur les sommets du Sancy, bien qu'on pourrait observer un profil isothermique en basses couches (selon l’intensité des précipitations) avec le maintien de chutes de neige seule au-dessus de 1600 m environ. A l'arrière, c'est de l'air plus froid que ce que l'on connait actuellement, qui va s'engouffrer : à 13h, l'isotherme 0°C sera compris entre 1200 et 1400 m. A 18h, on relèvera environ -4°C au sommet du puy de Sancy, -1°C au sommet du puy de Dôme, +3°C vers 1000 m.

 

 Identification des masses d'air prévues grâce à la température potentielle équivalente (thêta E). On remarquera le bref afflux d'air chaud transporté par le front et le refroidissement à l'arrière. Modèle WRF - www.meteociel.fr

 

      L’arrivée de l'air froid signera la fin des principales précipitations, bien que quelques averses de neige pourront circuler l’après-midi dans un ciel variable avec larges éclaircies loc. (risque plus prononcé en soirée). Cette journée de jeudi ne sera donc pas propice à une couche de neige significative sous 1500 m. Au-dessus, cela dépendra donc d'une éventuelle isothermie mais le potentiel n’excédera pas 5/10 cm à 1800 m. Si la pluie parvient bien à s’aventurer brièvement jusqu’aux sommets, de la glace risque à nouveau de se former en raison du refroidissement rapide à l'arrière.

 

     Vendredi, toujours dans un flux général de N.O (à différencier des différents flux attendus en surface), une dépression circulera sur l'ouest du pays. Sa trajectoire étant encore mal cernée, on ne sait pas si les enroulements nuageux comportant des précipitations circuleront sur les massifs. On retiendra pour le moment le scénario dans lequel on observerait un épisode neigeux en cours d’après-midi/soirée avec de la neige tenant principalement au-dessus de 1200 m (voir un peu plus bas en fin d'épisode). Potentiel de neige à 1500 m (vent fort) de l'ordre de +/- 5 cm. Une nouveau refroidissement sera observé à l’arrière.

 

     Samedi, journée thermiquement hivernale avec une absence de dégel au-dessus de 1100/1200 m environ, voir nettement plus bas (à affiner chronologiquement  : avant l'arrivée de la dégradation qui devrait relever temporairement l'isotherme 0°C, voire ci-dessous). Par contre, les précipitations devraient marquer une pause : on pourrait observer de larges éclaircies au fil des heures.

 

Courbes du haut : scénarios GFS de l'isotherme 0°C - www.meteociel.fr

 

     On attend au cours du week-end (probablement dans la nuit de samedi à dimanche), le passage d'un autre front occlus qui pourrait présenter une activité notable pour être à l'origine de cumuls significatifs de neige. Neige qui pourrait potentiellement tenir jusqu'à basse altitude. L'échéance de la prévision invite encore à la prudence.

 

     L'enneigement se fera donc progressivement, d'abord par le haut. Il n'est pas garanti que les versants du Sancy seront skiables d'ici ce week-end. Toutefois, la probabilité est plus élevée au-dessus de 1500 m et pour dimanche. Il faudra quotidiennement ajuster la prévision, entre les observations et les dernières sorties des modélisations. Au-delà de dimanche, la fiabilité tend à se réduire. Globalement, c'est un flux plutôt froid et dépressionnaire qui devrait se maintenir mais en raison de la marge d'incertitudes des températures, il est beaucoup trop hasardeux de proposer des cumuls de neige et des fluctuations de la limite pluie/neige.

 

     On le voit, la prévision de la neige mérite une analyse très approfondie et de nombreuses nuances d'altitude, de fluctuations de la limite pluie/neige, de vitesse de vent, d'orientation du flux et surtout de fiabilité. Attention donc aux raccourcis utilisés par certains médias qui annoncent de la neige en Auvergne sans précautions, ni nuances. Il faut faire preuve de discernement et comprendre ce qu'il se cache derrière un pictogramme "neige" affiché sur des "prévisions". La prévision des cumuls de neige ne peut-être précisée que 24/48h à l'avance dans la plupart de cas.

 

Évolutions à suivre sur l'application Météovergne et à travers le bulletin 48h.

 

Please reload

© 2019 - Météovergne - Mentions légales - CGV