Un coup de frais/froid avant un temps estival

     Avril 2019 a été plus froid sur les sommets que février 2019, en comparant les températures moyennes mensuelles. Et mai aura aussi été plus froid que février au niveau des trois premières semaines... ! Mais malgré les apparences et une fraîcheur humide fréquente, on observe bien une hausse printanière des températures ces dernières semaines, comme le confirment les graphiques des températures sur un mois, mesurées par les stations Météovergne à 1765 m et à 930 m :

 

 

      On observe une baisse des températures ces derniers jours et cela n'est pas fini puisqu'un coup de frais est attendu, avec même du froid en altitude. Lundi, passage d'un front froid de faible activité, dans un flux de nord-ouest : journée surtout marquée par une forte humidité avec visibilité généralement réduite sur les versants, quelques passages pluvieux, des températures évoluant peu sur la journée et à nouveau en baisse par rapport à la veille.

 

     L'air frais/froid investira les massifs la nuit suivante et l'isotherme 0°C s'abaissera jusqu’à environ 1800 mètres mardi. Le passage d'un talweg d'air froid descendant jusqu’à -22°C à 5500 m, en cours d’après-midi/soirée va accentuer le gradient thermique vertical et l’instabilité : on observera de probables giboulées au fil des heures. Dans la nuit de mardi à mercredi, probablement en 2ème partie, les précipitations prendront fin et avec l'air froid drainé à l'arrière, l'isotherme 0°C pourrait s’abaisser jusqu'à environ 1600 mètres mercredi matin (probable givre sur les sommets et un peu de neige possible suite aux précipitations des heures précédentes). Le thermomètre pourrait s'abaisser jusqu'à -1 à -2°C au sommet du puy de Sancy. En journée, les nuages s’annoncent encore nombreux à s'accumuler depuis le nord-ouest (probable effet de foehn avec éclaircies sur les versants est/sud-est), isotherme 0°C remontant vers 2000 m l'après-midi.

 

Prévision de la température de la masse d'air vers 1500 m entre le 26/05 et le 31/05

Modèle WRF - www.meteociel.fr

 

     En fait, dès mercredi, l’anticyclone des Açores va étendre son influence sur le pays, permettant un assèchement et un réchauffement.  Jeudi, nuages et éclaircies (nébulosité à quantifier), temps sec, hausse sensible des températures, isotherme 0°C grimpant jusqu'à 3000 m.

 

     Vendredi, douceur sensible, sous le soleil, (éventuels nuages inoffensifs), maximales dépassant +10°C sur les sommets et on devrait observer près de +20°C vers 1000 m.

 

     Ce week-end, l'isotherme 0°C dépassera 4000 m. Chaleur en plaine et potentiellement jusqu'à environ 1000 m où on pourrait atteindre/dépasser +25°C.

 

     Cette évolution vers un temps sec avec des températures de plus en plus élevées est fiable avec des modélisations convergentes. Au-delà du week-end, la prévision est plus hésitante : grossièrement, on devrait atteindre un pic de douceur/chaleur entre le 3 et le 6 juin. Mais les modélisations divergent : poursuite d'un temps sec, doux à chaud ou dégradation pluvio-orageuse avec refroidissement à l'arrière dès le milieu de semaine ? On retiendra plutôt un scénario avec un temps estival ne s'attardant pas trop : juin pourrait être chaud, mais orageux... A suivre !

 

Prévisions complètes sur l'application Météovergne.

 

Please reload

© 2019 - Météovergne - Mentions légales - CGV