Offensive froide. Neige : quelles quantités ?

Une offensive plus froide que neigeuse dans un premier temps.

 

Ce vendredi 3 novembre, l'ambiance était à nouveau douce, calme et sèche. La température est montée jusqu'à +17,4°C à la Bourboule (855 m), +9,2°C à 1765 m. Les conditions vont radicalement changer à partir de ce week-end. Si plusieurs incursions ponctuelles, relativement hivernales, et limitées aux sommets se sont manifestées depuis la mi-septembre, le contexte des prochains jours sera franchement digne de l'hiver, à la fois en terme d’intensité du froid (non exceptionnel) et de durée.

 

Après la dégradation pluvio-orageuse de samedi, de l'air froid va débouler dimanche sur nos massifs, ce qui risque d'en surprendre plus d'un : il n'y aura plus de dégel en journée au-dessus de 1300 m et la température pourra déjà descendre jusqu'à -5°C au puy de Sancy. C'est principalement le froid qui marquera cette offensive hivernale : entre l'abaissement de la limite pluie/neige lors de l'évacuation vers l'est du front dimanche matin et les quelques giboulées de l'après-midi, il n'est pas dit que le cumul neigeux se mesure en centimètres sur les sommets, même si des flocons pourront être observés jusqu'à 1000 m environ.

La brusque transition air chaud/air froid prévue par le modèle WRF entre vendredi et lundi (température de la masse d'air vers 1500 m).

Source : www.meteociel.fr

 

Lundi s'annonce comme la journée la plus froide depuis fin avril dernier : pas de dégel au-dessus de 1000/1100 m, jusqu'à -7°C sur les crêtes du Sancy avec un vent fort à tempétueux de nord/nord-est provoquant un ressenti plongeant à près de -10/-20.

 

>>> Consultez le bulletin complet et l'avis spécial pour être informé des dernières prévisions.

 

 Le 11 novembre 2016, un épisode neigeux permettait de chausser les skis de randonnée au-dessus de 1300 m alors que la neige était absente en-dessous de 1100 m, comme par exemple dans la ville du Mont-Dore.

 

 

Un potentiel neigeux plus conséquent en milieu de semaine ?

 

Les températures devraient légèrement remonter mardi (l'isotherme 0°C devrait persister sur nos massifs : altitude à affiner) et mercredi, de l'air froid dépressionnaire va à nouveau descendre par le nord-ouest avec des températures qui retrouveront les valeurs de lundi. Cet air froid va s'isoler en une goutte froide d'altitude sur notre pays, ce qui permettra un enroulement d'axes de précipitations. Mais à cette échéance, si ce nouveau refroidissement est assez fiable, il est encore bien trop tôt pour donner le cumul de neige attendu. Potentiellement, il pourrait se mesurer en centimètres et jusqu'à une altitude assez basse pour la saison, mais encore une fois, cela reste incertain.

 

Prévision de la température vers 5500 m entre dimanche et lundi. Après le talweg froid de dimanche s'isolant en une goutte froide en Méditerranée (d'où le vent fort et froid de lundi), un second talweg risque de provoquer à nouveau l'isolement d'air froid dépressionnaire, cette fois sur notre pays.

Source : www.meteociel.fr

 

Il est bon de rappeler l'importance de la différence entre prévisions expertisées, qui permettent d'avoir un regard critique sur la prévision, et les prévisions automatisées : attention aux systèmes abondants sur Internet qui proposent des prévisions non rédigées par un prévisionniste et qui prévoient déjà des cumuls pour la semaine prochaine. A suivre...

 

Please reload

© 2019 - Météovergne - Mentions légales - CGV