Bref épisode de froid très vif. Pas d'enneigement généralisé.

 Photo d'illustration : ruisseau à proximité de Laqueuille en janvier 2019 - photo Météovergne.

 

     Ces dernières heures, les massifs, particulièrement le Sancy, sont soumis à des passages réguliers de précipitations parfois soutenues. A 7h le 29/11, le cumul depuis mercredi 27/11 dépasse localement 100 mm au coeur du Sancy. On relève en moyenne 10 à 30 mm cumulés dans la chaine des Puys, généralement moins de 10 mm en Limagne (sauf loc.). La marque de l'effet de foehn et des précipitations amplifiées sur les versants ouest est bien présente.

 

     Ces abondantes précipitations se produisent dans un contexte où l'isotherme 0°C est proche de 1800 m. En conséquence, hormis des abaissements ponctuels de la limite pluie/neige sous 1500 m lors de fortes précipitations (isothermie, qui pourrait à nouveau se produire ce vendredi vers 9/10h), on n'observe pas d'enneigement sous 1500/1600 m. En-dessous, les lessivages pluvieux à répétition ont détruit le manteau neigeux.

 

 Situation à deux altitudes différentes le 29/11 vers 8h - webcams Météovergne.

 

     Les principales précipitations cesseront dans la nuit de vendredi à samedi avec une isotherme 0°C passant un peu sous 1500 m (gel possible plus bas selon éclaircies). Samedi en journée, à l'approche d'une nouvelle perturbation par l'ouest, l'isotherme 0°C remontera jusqu'à 2500/2700 m et la température maximale dépassera +5°C à 1300 m. Les précipitations attendues d'ici la soirée/nuit suivante se produiront dans un contexte d’isotherme 0°C élevée : on pourrait observer de la pluie à toutes altitudes puis de la niege se limitant aux sommets (cumul peu probable sous 1500/1600 m).

 

     Dimanche, dans une ambiance encore nuageuse avec de faibles précipitations possibles, l'isotherme 0°C se situera vers 1500/1600 m, avant de s'abaisser nettement plus bas en soirée/nuit suivante, sous l'effet de la bascule du vent au N.E, drainant de l'air froid. Il est possible que des chutes de neige tombent sur les versants nord et est (notamment dans la chaine des Puys), jusqu'à basse altitude dans la nuit, et lundi. Les cumuls iraient alors de traces, jusqu'à un potentiel de 5 à 10 cm tout au plus. Lundi en journée, on n’observera pas de dégel jusqu'à une altitude inférieure à 1000 m avec des températures proches de -3 à -5°C tout au long de la journée, au-dessus de 1200 m. Ce froid sera accentué par une vive bise de N.E qui pourra atteindre jusqu'à 80/90 km/h sur les sommets du Sancy et à Chastreix-Sancy par déferlement. Nébulosité constituée de nuages bas givrants, disparaissant par effet de foehn sur les versants sud-ouest du Sancy (assèchement, éclaircies, isotherme 0°C plus élevée). La nuit suivante, gel jusqu'en plaine. On attend -5°C vers 1000 m, et jusqu'à -6 à -8°C sur les sommets, notamment au puy de Dôme. Des rafales de N.E de 90/100 km/h (voir un peu plus) pourront alors être relevées sur les mêmes espaces exposés (indice de refroidissement éolien s'abaissant alors à -20).

 

Prévision de la température de la masse d'air à 850 hPa (environ 1500 m) dans les prochains jours - modèle WRF - www.meteociel.fr

 

     Mardi, journée encore froide avec températures généralement négatives, probable mer de nuages sous l'effet de l'arrivée d'air plus doux et sec en altitude (air froid et humide "plaqué"). Ainsi, les jours suivants, contexte anticyclonique et sec avec fortes inversions (masse d'air avec des températures positives, gel nocturne réservé aux creux/vallées pendant qu'on pourra relever jusqu'à plus de +5°C sur les sommets). Le manteau neigeux restant pourra regeler malgré tout par rayonnement. Ces conditions se maintiendront au moins jusqu'à vendredi.

 

Please reload

© 2019 - Météovergne - Mentions légales - CGV