Enneigement : la menace d'un vigoureux flux de S/S.O

 Les conditions à 1800 m le 10/11/19 - L'enneigement s'est poursuivi depuis - photo Météovergne

 

Derniers jours du contexte hivernal en cours.

 

     Les modélisations sont stables ces derniers jours : les conditions hivernales en montagne avec une isotherme 0°C fluctuante autour de 1300 m prendront fin la semaine prochaine, avec une évolution à partir de mardi. D'ici là, on ne devrait plus connaitre de précipitations significatives. De samedi à lundi, on devrait observer de larges périodes de temps ensoleillé avec toutefois une évolution de la nébulosité à préciser chronologiquement à chaque bulletin 48h. Dans l'ensemble, l'isotherme 0°C ne devrait pas s'aventurer au-delà de 1300/1400 m en journée sauf très ponctuellement. Dans un contexte de masse d'air froid et avec de potentielles nuits claires, le regel s'annonce efficace pour la neige du Sancy avec du gel fort possible sous forme d'inversions. Prendre aussi en compte que le vent de S.O faiblissant samedi, virera au N.O à N.E dimanche avec des rafales qui pourront dépasser 50 km/h sur les sommets.

 

Vent violent attendu et douceur probable mais nuances possibles.

 

     Mardi, journée encore en partie hivernale en montagne mais il s'agira de la journée de transition. Avec le positionnement d'un puissant dôme anticyclonique sur l'ouest de la Russie, une vaste dépression, entrainée dans le flux d'ouest au-dessus de l'Atlantique, ne devrait pas avoir d'autre choix que de s'isoler sur le proche Atlantique. Ainsi, le flux devrait s'orienter au S.O/S pour plusieurs jours avec un risque élevé d'une forte tempête persistante sur les sommets (rafales > 150 km/h sur les crêtes du Sancy par périodes). Avec ce flux, de l'air > +5°C à 1500 m devrait être advecté sur les massifs : potentiel de pluies à toutes altitudes à préciser car le sud-est du Massif-Central risque d'être très exposé à un épisode cévenol potentiellement virulent (dans quelle mesure les massifs seraient exposés à ces remontées ? Lessivage pluvieux pour le Sancy ? Il est bien trop tôt pour le préciser). Une telle situation serait nocive pour le manteau neigeux dans le Sancy qui pourrait "s'éroder" rapidement.

 

 Situation prévue par le modèle ECMWF pour le 14 novembre - meteociel.fr

 

     Toutefois, il subsiste un espoir pour que la "casse" soit limitée, en raison de l'échéance : le positionnement général des centres d'actions à l'échelle d'une partie de l'hémisphère Nord la semaine prochaine est assez fiable mais quelques décalages pourraient nuancer ce changement de flux annoncé. En effet, si la dépression sur le proche Atlantique parvient à s'enfoncer suffisamment au sud, de l'air relativement froid pourrait plus facilement être advecté dans le flux de S.O (avec une isotherme 0°C vers 1500 à 2000 m). Aussi, la durée du redoux pourrait être retardée (un peu après lundi ?) et ensuite limitée dans le temps avant que l'air froid dépressionnaire parvienne à s'infiltrer par l'ouest au prix d'une forte dégradation. Des évolutions seront donc encore possibles mais le risque que le manteau neigeux soit malmené est pour le moment élevé.

 

Vous venez de lire un bulletin tendances mis à jour tous les 2 jours sur l'application Météovergne. Rejoignez les 1000 abonnés ici : abonnement.

 

Please reload

© 2019 - Météovergne - Mentions légales - CGV