Pantalon alpinisme Cascade & gants Trek 900

     L'imperméabilité est essentielle pour évoluer en montagne. Même sans avoir la volonté de se rendre sur les sommets par un temps très perturbé, la rapidité et la brutalité des changements de temps demandent un équipement adapté. Facteurs aggravants, le vent et le froid peuvent vite faire tourner votre sortie au cauchemar à partir du moment où le corps est mouillé...

 

Mesure du vent au puy de la Tache début mai 2019 au niveau de la limite pluie/neige par vent fort.

Également équipé de la veste MH900 QUECHUA

 

      Dans ce contexte, Décathlon Clermont-Ferrand a demandé à Météovergne d'effectuer le test d'un pantalon et de gants imperméables. Avec de véritables laboratoires en conditions réelles à proximité (le Sancy et la chaine des Puys), rien de plus simple !

 

     Plusieurs sorties ont été effectuées avec ces 2 équipements (complétés par la veste MH900 QUECHUA - test précédent) dans un contexte de temps fortement agité avec pluie, pluie/neige et vent fort à violent. Ici seront illustrées celles effectuées lors de l’ascension du puy de Dôme (rafales de 150 km/h) et du puy de la Tâche.

 

     Pour ces deux produits, je n'ai connu aucun problème d'étanchéité. Précisons toutefois ici les atouts et faiblesses de chacun.

 

GANTS TREKKING MONTAGNE 900

 

 

     Ces gants ont été conçus "pour marcher par temps froid, pluvieux ou venteux". Coupe-vent, ils sont prévus pour une température conseillée de 0°C (limite -4°C) et conçus pour une imperméabilité de 10.000 mm Schmerber (après 5 lavages). Hors précipitations, ces gants seront donc un atout pour vous protéger du froid, s'il n'est pas intense. La paume en cuir permet également de limiter la sensation de froid par contact avec d'autres éléments, en plus d’accroitre la résistance au frottement.

 

     Le premier élément satisfaisant pour ces gants est leur dextérité. Leur forme profilée à la main permet une bonne préhension des éléments que vous aurez à manipuler. Cela permet notamment de les enfiler facilement avant de mettre sa veste. Cette qualité est alliée à une légèreté et à une respirabilité qui permettent une tenue bien agréable. Le cordon de serrage au poignet permet de bien limiter les entrées d'air à ce niveau (manipulable d'une seule main et amovible).

 

 Mesure du vent au sommet du puy de Dôme en mars 2019.

    

     On notera toutefois que l'entrée du gant est assez étroite mais cela ne pose pas trop de soucis par temps sec. Par contre, le point négatif est que la doublure en polyester est désolidarisée de la structure du gant. Ce qui fait que, par temps humide, si on remet ces gants avec des mains humides/mouillées, la doublure est emmenée par votre main à l'extérieur lorsqu'on retire à nouveau ses gants. Et cela devient alors très difficile de remettre ses gants sans être bloqué par la doublure. De plus, dans ce cas, l'entrée étroite du gant renforce cette difficulté.

 

     On rappellera qu'il s'agit là d'une situation liée à mon métier qui demande diverses manipulations, notamment des appareils électroniques (téléphone portable, anémomètre). Cela ne sera pas un soucis si vous ne comptez pas retirer vos gants à plusieurs reprises lors de votre sortie, et avec ces conditions.

Mesure du vent au sommet du puy de Dôme en mars 2019.

 

     La paume et les doigts en cuir pleine fleure devraient offrir une résistance accrue dans le temps (et donc garantir imperméabilité et "chaleur"). A confirmer toutefois : par expérience, la surface des gants est vite altérée en montagne en raison des frottements et je ne pense pas que ces gants puissent être utilisés en alpinisme (ça n'est d'ailleurs pas leur vocation) ou alors très ponctuellement.

 

     Enfin, l'imperméabilité de 10.000 Schmerber n'est pas la meilleure mais elle est déjà suffisante pour des sorties par temps pluvieux. Il est vrai que pour des sorties par un temps fortement perturbé en montagne, il vaudrait mieux pousser l'imperméabilité à plus de 15.000 Schmerber pour ne pas avoir de mauvaises surprises...

 

     Malgré ces quelques faiblesses, il convient de rappeler le prix : seulement 35 €. Il s'agit donc là d'un très bon rapport qualité-prix. Enfin, si comme moi vous avez rapidement trop chaud lors d'une ascension, même par temps froid, la respirabilité de ces gants et leur maintien mesurée de la chaleur seront un atout. Et si vous êtes frileux, pensez aux sous-gants !

 

PANTALON ALPINISME CASCADE

 

     Ce pantalon à la coupe droite à destination de la cascade de glace ou de l'alpinisme hivernal, bénéficie d'une haute performance d'imperméabilité de 20.000 Schmerber, soit le double des gants présentés ci-dessus (poches/aérations avec zips imperméables). Il s'agit donc là d'un produit qui présente un réel intérêt dans des conditions très perturbées telles qu'une forte averse orageuse ou une tempête. Et malgré cette forte imperméabilité, le textile est bien respirant.

 

     Au-delà des disciplines auxquelles il est destiné, ce pantalon peut très bien être utiliser dans le cadre d'une randonnée. Il a l'avantage d'être bien ajusté, tout étant souple et relativement élastique (élasthanne). Il confère une remarquable liberté de mouvement : c'est un point fort du produit.

 

 Conditions lors des tests aux sommets du puy de Dôme et du puy de la Tache.

 

 

     Il possède également des accessoires utiles et pensés pour les différentes pratiques comme un renfort en bas des jambes pour limiter les déchirures à cause des crampons, un double zip pour une ventilation latérale, des soufflets en bas de jambes notamment pour pouvoir l'utiliser avec des chaussures de ski, des bretelles et des guêtres amovibles.

 

     Je suis très satisfait de ce produit. Lors des premières utilisations, j'ai toutefois eu un gros doute : sous des pluies soutenues, je ressentais du froid sur les jambes et je pensais que le pantalon avait pris l'eau. En fin de compte, j'étais bien au sec : c'était tout simplement la sensation de l’eau froide à l'extérieur du pantalon. Il n'est donc pas très chaud, ce qui n'est pas un problème : ne pas hésiter à le compléter avec un collant et le tour est joué ! Au prix de 100 €, il bénéficie également d'un bon rapport qualité-prix car il répond à une haute exigence de performances techniques.

 

Liens vers les produits :

 

GANTS TREKKING MONTAGNE 900

 

PANTALON ALPINISME CASCADE

 

Please reload

© 2019 - Météovergne - Mentions légales - CGV