Bilan partiel de l'hiver 2018-2019 dans le massif du Sancy

21/04/2019

     L'hiver météorologique diffère du calendrier astronomique et s'étend du 1er décembre au 28 février. Voici un aperçu non exhaustif des données marquantes de cette saison passée grâce aux observations réalisées par Météovergne dans le cadre de son bulletin nivo-météo pour le massif du Sancy et par l'acquisition de données auprès des trois stations Météo-France.

 

+1,5°C

 

     C'est probablement le chiffre à retenir : il s'agit de l'anomalie de température moyenne de l'hiver 2018-2019 par rapport aux normales climatiques 1981-2010 des stations Météo-France du Mont-dore (1220 m), de Super-Besse (1287 m) et de Chastreix-Sancy (1385 m).

 

     Mais ce chiffre masque de forts contrastes : l'anomalie a été atténuée par un mois de janvier assez froid, alors que les mois de décembre et surtout février ont été très doux. Les anomalies de températures sont ainsi remarquables pour le mois de février : l'écart à la normale atteint environ +4°C ! Ceci s'explique par la période anormalement douce (et sèche) vécue pendant une grande partie du mois.

 

 Source des données : Météo-France. Acquisition et mise en forme : Météovergne.

 

     L'isotherme 0°C (altitude à partir de laquelle la température devient négative - hors inversions) a même frôlé 4000 m en février comme le montre le graphique ci-dessous (pas de valeurs avant le 18/01 car le bulletin nivo-météo de Météovergne n'était pas activé en raison d'un enneigement nul ou non durable).

 

     Statistiquement, l'isotherme 0°C devrait se situer, en moyenne, vers 1300 mètres en période hivernale.

 

 Source des données et mise en forme : Météovergne.

 

     Concernant les précipitations, les données sont ici également partielles. On notera toutefois que les cumuls de pluie et neige sont assez équivalents sur la période mi-janvier/mi-avril. Il faut retenir l'idée, certes grossière et à nuancer, qu'un centimètre de neige équivaut à 1 millimètre de pluie. Attention : il s'agit de données vers 1400 m : il n'est pas rare que la pluie à cette altitude corresponde à de la neige en quantité à 1700 m.

 

 Source des données : Météo-France et Météovergne. Mise en forme : Météovergne.

 

      Il conviendrait de davantage détailler les mesures climatologiques de cet hiver 2018-2019, ce qui demanderait ici un investissement que Météovergne ne peut aujourd’hui réaliser. On peut toutefois affirmer que l'enneigement a été déficitaire et les températures anormalement douces, mis à part janvier 2019...

 

Please reload

© 2019 - Météovergne - Mentions légales - CGV