Enneigement dans le Sancy : quelles perspectives, quelle fiabilité ?

     A l'approche des vacances de Noël, vous êtes nombreux à vous interroger sur l'enneigement en cours et à venir dans le massif du Sancy. Avant d'aborder la question, revenons un peu en arrière avec ces 3 photos (Météovergne) :

 

 

 

 

     La première photo a été prise le 5 décembre 2017 sur la crête du puy de Sancy vers 1880 m. L'année dernière, l'enneigement avait permis une ouverture des stations avant les vacances de Noël. Les deux photos suivantes dates du... 30 octobre 2018 ! Avec un remarquable à exceptionnel épisode neigeux pour l'époque de l'année : la première photo a été prise à Laqueuille (930 m) et la seconde en direction du puy de Sancy. Des dizaines de centimètres de neige sont tombés jusqu'à une altitude particulièrement basse, endommageant de nombreux arbres qui avaient encore leurs feuilles.

 

     Le redoux les jours suivants a rapidement éradiqué ce manteau neigeux installé trop précocement. Et depuis, le massif connait de très modestes épisodes neigeux, par moments. La photo ci-dessous a été prise le 12 décembre 2018 depuis la Banne d'Ordanche. Ce jour, pas d'enneigement sous 1200/1300 m, environ 5/10 cm vers 1400 m et davantage vers 1700 m mais avec des des dépôts très irréguliers en raison du vent qui a soufflé violemment. A signaler qu'avec le maintien d'un froid de saison cette semaine, les enneigeurs on repris du service sur les pistes afin de tenter de mettre en place une "sous-couche".

 

 

     Que va-t-il se passer dans les prochains jours ? La prévision se stabilise et se confirme : un important redoux accompagné de vent et de pluies à toutes altitudes va balayer la neige en place entre samedi et dimanche (isotherme 0°C grimpant jusqu'à 2500 m environ). La prévision ci-dessous de la température potentielle équivalente à 850 hpa montre bien la traversée d'un secteur chaud d'une perturbation sur le pays pour ce week-end (retenir simplement que ce paramètre permet de différencier les masses d'air).

 

      A noter que le redoux risque d'être précédé de neige et/ou de pluies verglaçantes vers le nord-ouest du pays. Sur nos massifs, la pluie remplacera très rapidement la neige. Cela permet de rappeler que la température ne diminue pas forcement avec l'altitude : lorsqu'un front chaud approche, l'air chaud glisse d'ailleurs sur l'air froid situé à l'avant. Le réchauffement est ainsi beaucoup plus sensible en altitude...

 

 

 Prévision de Thêta E à 850 hpa - modèle GFS // - www.meteociel.fr

 

     La fiabilité est très bonne concernant ce redoux, visible sur l'ensemble des modélisations. La suite du programme se confirme également même si là on ne pourra que parler de tendance et en aucun cas, à cette échéance, établir des scénarios quotidiens. Dans les grandes lignes, dès ce week-end, on observera donc une ouverture du flux à l'ouest, ou plutôt de tendance ouest (sud-ouest à nord-ouest).

 

     Ainsi, on subira une succession de perturbations (1 perturbation = 1 front chaud et un front froid) sur le pays, qui impliquera des fluctuations thermiques. Entre dimanche et lundi, chute de l'isotherme 0°C, retour du froid de saison (et de neige en altitude ?) avant un nouveau redoux vers mardi... suivi d'un nouveau refroidissement.

 

     Cette situation n'est pas vraiment favorable à l'enneigement à cause des redoux trop intrusifs. A compter de la fin de semaine prochaine, la fiabilité décroit rapidement pour essayer de dégager la chronologie du temps perturbé. Certaines modélisations envisagent qu'après le redoux vers mardi, le froid réussirait à dominer les jours suivants, à l'approche de Noël donc, grâce à un flux basculant au nord-ouest. C'est un signal incertain mais qui se répète malgré tout au fil des actualisations des modélisations. Une opportunité juste à temps pour un Noël enneigé dans le Sancy ? Il faudra encore patienter quelques jours pour le confirmer.

 

      D'ailleurs, la modélisation européenne hebdomadaire invite à une grande prudence concernant cette possibilité : jusqu'à la fin du mois on pourrait conserver des températures anormalement douces pour la saison :

 

 

Prévision de l'anomalie de température à 2m du sol entre le 17 et le 23 décembre puis entre le 24 et le 30 décembre.

Source : http://effis.jrc.ec.europa.eu

 

Please reload

© 2019 - Météovergne - Mentions légales - CGV