Vers un coup de chaud. Dégradation orageuse incertaine.

     Ces derniers jours, le temps est généralement très ensoleillé avec une absence totale de précipitations significatives depuis le 17 juin au moins. Le flux de nord-est qui s'est installé est très sec, frais en altitude (minimale de +1,9°C relevée le 23 à 1765 m) et associé à un vent modéré à parfois fort à très fort notamment sur les sommets du Sancy et du côté de Chastreix-Sancy (jusqu'à 90/100 km/h relevés). Cette situation implique aussi un rapide assèchement de la surface des sols après une période bien arrosée.

Le vent de nord-est déferle à Chastreix-Sancy le 22 juin 2018.

 

     Pourquoi tant de vent ces derniers jours malgré un temps ensoleillé ? Plusieurs facteurs l'explique et il faut notamment adopter une large vision pour comprendre. Un centre anticyclonique est centré sur les iles britanniques. De l'air froid dépressionnaire s'isole en une goutte froide sur l'Europe de l'Est et une autre goutte froide évolue au large du Portugal. L'ensemble permet le maintien d'un flux de nord-est anticyclonique, drainant de l'air frais en altitude.

 

     Température et géopotentiel 85 hpa - prévision WRF pour le 25/06 à 20h - www.meteociel.fr

 

     La pression anticyclonique implique également un mouvement généralisé de la masse d'air du haut vers le bas : c'est la subsidence. L'air est comprimé, il se réchauffe dans les basses couches ou tout du moins cela implique une tranche d'air où la température évolue peu avec l’altitude : c'est l'inversion de subsidence.

 

     Le vent accélère au niveau de cette inversion située vers 1500/2000 m, soit à proximité des sommets du Sancy. Cette inversion se renforce avec le refroidissement nocturne. Du côté de Chastreix-Sancy, l'air subit une accélération par gravité, il déferle en passant le Sancy, ce qui est classique dans ce secteur avec ce flux. Donc conditions anticycloniques, aucune possibilité d'orages ni de pluie, mais pourtant cela n'empêche pas d'avoir une vitesse de vent atteignant ponctuellement le seuil de la tempête !

 

       Aussi, la fraîcheur drainée par le vent est de plus en plus sensible avec l’altitude avec des minimales localement inférieures à +5°C. Cette fraîcheur en altitude est observable via les données de la station Météovergne à 1765 m : la température maximale quotidienne a du mal à dépasser +10°C mais on peut remarquer une hausse modeste et régulière. Cela permet d'insister sur le fait qu'un temps ensoleillé en été n'implique pas forcément un temps estival en montagne...

 

 

      Jusqu'à jeudi, il faudra composer avec ce flux de nord-est parfois vigoureux par périodes. A noter toutefois des températures en hausse mardi et mercredi, qui baisseront sans excès jeudi avec une nouvelle accélération du flux.

 

     A compter de vendredi, un changement de situation s'amorce : le flux faiblit et bascule à l'est puis sud-est, avec des températures en forte hausse. Cette modification du flux va s'expliquer par la lente migration de la goutte froide au large de la péninsule ibérique en direction de la France ou des iles Britanniques. Ainsi dans le week-end, une masse d'air très chaud va remonter sur le pays (proche de +20°C, voire +22°C à 850 hpa). Cela promet des températures nocturnes très douces sur les versants brassés et des maximales qui devraient dépasser +25°C à 1000 m.

 

 

Prévisions de la température vers 1600 m pour le 30/07 vers 20h - modèle GFS - www.meteociel.fr

 

     Les modélisations sont assez unanimes sur le fait qu'il fera chaud à très chaud, de manière assez temporaire : la goutte froide devrait permettre la mise en place d'une dynamique d'altitude et d'instabilité, favorables à une ou à des dégradations orageuses d'ici le début de semaine prochaine. Ce lundi soir, les incertitudes sont encore très nombreuses à partir du week-end malgré une évolution cernée dans les grandes lignes. Une évolution orageuse va-t-elle s'amorcer, au moins ponctuellement au cours du week-end ? Cela reste à confirmer, et la nébulosité et éventuels orages auront un impact sur les maximales attendues.

 

>>> Évolution à suivre grâce aux bulletins tendances sur l'application Météovergne.

 

Please reload

© 2019 - Météovergne - Mentions légales - CGV