Plusieurs saisons dans les prochains jours.

Vue depuis le puy de Sancy le 1er mai 2018 - photo Météovergne.

 

     Après le coup de frais/froid, neigeux sur les sommets du Sancy fin avril/début mai, les températures sont reparties à la hausse de manière régulière, permettant de retrouver des valeurs quasi-estivales les 6 et et 7 mai (maximales proches de +22°C vers 900 m, environ +14°C vers 1800 m).

 

     La courbe ci-dessous, qui présente les relevés de température de la station Météovergne à 1765 m depuis le 12/04 montre bien des cycles et des amplitudes thermiques importantes, typiques du printemps. On peut observer des écarts de 10 à 20°C, même en avançant dans la saison, ce qui permet de rappeler une nouvelle fois la rapidité des changements de temps en montagne et l'exacerbation des extrêmes avec l'altitude.

 

 Source graphique : Météovergne.

 

Une brève intrusion fraîche/froide jeudi.

 

     Les averses et orages observés localement ce lundi seront probablement plus généralisés et marqués mardi avec des températures en baisse mais restant encore d'un bon niveau. Mercredi, de nouvelles averses pourront se produire mais le risque d'orage devrait avoir disparu avec des températures baissant encore d'un cran (journée à préciser).

 

     Mais c'est surtout dans la nuit de mercredi à jeudi/jeudi matin que les températures baisseront franchement avec le passage d'un front froid sans grande activité. Par contre, il drainera bien à l'arrière de l'air nettement plus froid. Ainsi jeudi, l'isotherme 0°C pourrait atteindre pendant quelques heures les sommets du Sancy. Les températures maximales sont incertaines car dépendantes de la nébulosité avec des nuages bas et quelques précipitations qui pourraient persister. Dans ce cas, on ne dépassera pas +2/+5°C vers 1800 m, avec le risque de ne pas atteindre +10°C vers 1000 m (+5 à +8°C ? ). Il faudra aussi composer avec un vent de nord-ouest, non violent, mais accentuant le ressenti froid en montagne. Si les éclaircies s'imposent l'après-midi, il faudra rajouter quelques degrés (incertitudes à affiner dans les prochaines bulletins).

 

     Vendredi, changement de temps : net redoux et temps rapidement très ensoleillé sur la journée. Les températures gagneront une dizaine de degrés par rapport à la veille, après le froid matinal résiduel. Les maximales devraient dépasser +15°C à 1000 m, +10°C à 1800 m.

 

Vers un week-end prochain très contrasté.

 

     A partir de samedi, la chronologie est imprécise mais une tendance se confirme : à l'avant d'une dégradation, de l'air chaud continuera de remonter grâce au vent de sud-ouest et on attend une dégradation pluvio-orageuse en journée ou peut-être seulement la nuit suivante. C'est alors à nouveau de l'air froid (plus froid que jeudi) qui va s'engouffrer sur les massifs pour dimanche : givre et neige pourraient être de retour sur les sommets du Sancy.

 

     Mais à cette échéance (article rédigé le 7 mai en soirée), il est beaucoup trop tôt pour détailler la chronologie et les évènements attendus pour la journée de dimanche. Toutefois, cette tendance comportant un net refroidissement se retrouve de manière répétée sur l'ensemble des modélisations ces derniers jours. La fiabilité est donc assez bonne mais des ajustements/précisions sont à prévoir.

Cette animation, présentant la prévision de la température de la masse d'air vers 1500 m (modèle WRF - www.meteociel.fr), met en évidence l'engouffrement de l'air froid jeudi, le redoux de vendredi/samedi et l'approche de l'air froid par l'ouest pour dimanche.

 

     Le beau temps durable devrait ensuite avoir du mal à s'imposer car l'air froid dépressionnaire devrait s'isoler, provoquant probablement un temps plutôt frais et instable en début de semaine prochaine. A plus long-terme, pour les prochaines semaines, de l'air froid devrait plonger à plusieurs reprises sur le proche Atlantique, faisant alterner des coups de "chaud" assez brefs et de fraîches dégradations : à confirmer.

 

Please reload

© 2019 - Météovergne - Mentions légales - CGV