Enneigement : offensive hivernale durable, et ensuite ?

Forte chute des températures ce week-end. Contexte hivernal persistant la semaine prochaine. Peut-on espérer un enneigement significatif et durable dans le massif du Sancy et la chaîne des Puys alors que Noël approche à grands pas et que c'est dans les prochaines semaines que se jouera la mise en place d'une couche exploitable... ?

 

Retour en force de l'hiver ce week-end. Cumul neigeux limité.

 

A l'heure de l'écriture de cet article, l'enneigement sur le massif du Sancy se limite à quelques traces et à des zones d'accumulations. Mercredi 22/11, sous l'effet d'un flux de sud-ouest très doux et se renforçant, on a relevé les maximales suivantes :
 

+9,9°C à 1765 m

+10,3°C à 1660 m

+14°C au puy de Dôme

+17,4°C à la Bourboule (855 m)

+20,2°C à Aulnat

 

Modélisation de l'anomalie de de la température de la masse d'air vers 1500 m mercredi midi - modèle GFS - source : Tropicaltidbits.

 

Bien qu'en légères baisses, les températures ont à nouveau été douces jeudi. Vendredi, les températures baisseront encore d'un cran sous l'effet de l’amorce de la dégradation mais nous serons encore situés dans l'air "chaud" au sens météorologique, et donc relatif, du terme.

 

La dorsale anticyclonique qui nous protégeait jusqu'à présent est en train de migrer vers l'est, pendant qu'une autre dorsale se propulse sur l'Atlantique. C'est le mouvement de ces centres d'actions qui explique le renforcement du flux de sud-ouest provoquant un vent fort à tempétueux sur les sommets en cette fin de semaine. Ainsi, la vaste zone dépressionnaire centrée entre l'Islande et la Scandinavie va pouvoir diriger un front froid en direction du pays dans un flux de nord-ouest avec de l'air froid qui va débouler à l'arrière.

 

Le front froid est attendu dans la nuit de vendredi à samedi et s'évacuera samedi matin. Le cumul de précipitations entre vendredi et samedi midi devrait être de l'ordre de 10 à 30 mm avec des disparités : probablement moins de 10 mm au niveau des versants EST (Limagne comprise) contre potentiellement 30/50 mm au cœur du massif du Sancy.

 

Classiquement dans ce genre de situation, l'arrivée de l'air froid signe la fin des principales précipitations. Ainsi, une grande partie de celles-ci se produiront sous forme de pluie et la neige gagnera brusquement les sommets, avec une limite pluie/neige en forte chute. Des averses seront possibles à l'arrière, mais d'ici dimanche matin, il ne faudra pas s'attendre à plus de 1 à 5 cm sur les sommets. Éventuellement, selon le phasage air froid/précipitations, ce cumul pourra être revu à la hausse mais il apparait peu probable d'obtenir une couche significative pour cette première offensive.

 

En revanche, ce qui est certain, c'est que la masse d'air perdra près de 15°C samedi par rapport au milieu de semaine : l'isotherme 0°C, à près de 2500 m en début de nuit, se retrouvera vers 1200 m samedi midi (-2/-5°C au-dessus de 1500 m), près de 800 m samedi soir (-6/-8°C sur les sommets du Sancy), et encore plus bas la nuit suivante.

 

Prévision de la température de la masse d'air vers 1500 m - modèle WRF - source : www.meteociel.fr

 

Autre paramètre important sur les conditions en montagne de samedi : le vent de nord-ouest soufflera à 40/70 km/h sur les crêtes (voir ponctuellement un peu plus), ce qui accentuera considérablement la sensation de froid.

 

Dimanche, froide journée d'hiver, sans dégel au-dessus de 1000/1200 m, -4 à -8°C sur la journée au-dessus de 1500 m. Vent faiblissant mais encore sensible. Nébulosité à préciser : peut-être des chances de belles éclaircies.

 

Froid persistant. Potentiel neigeux important, mais quantités à affiner.

 

Un contexte hivernal va persister la semaine prochaine : les modélisations sont unanimes. De l'air froid dépressionnaire va débouler par le nord et nous subirons plusieurs impulsions froides et humides. Des chutes de neige significatives, et jusqu'à basse altitude sont probables. Il faudra différencier le début de la fin de semaine (voir synthèse sur le graphique ci-dessous, qui illustre également une faible dispersion des scénarios, c'est à dire une bonne fiabilité) : en début de semaine, léger redoux à l'avant d'une nouvelle dégradation (redressement du flux). Scénario chronologique incertain mais entre lundi et mardi l'isotherme 0°C pourrait remonter très temporairement jusqu'à +/- 1500 m.

 

Prévision de la température de la masse d'air vers 1500 m - modèle ECMWF - source : www.meteociel.fr

 

En fin de semaine, après plusieurs probables offensives neigeuses, les températures baisseront à nouveau et l’isotherme -10°C devrait atteindre les sommets du Sancy. Aussi, si les nuits deviennent plus dégagées, les gelées dans les creux à des altitudes bien plus basses pourront descendre sous la barre des -10°C.

 

Il est encore trop tôt pour prévoir les cumuls neigeux attendus au cours de la semaine selon l'altitude et les versants. Un cumul de plus de 20 cm sur les pentes du massif du Sancy est tout à fait possible d’ici la fin de semaine. Ce contexte hivernal devrait se maintenir au moins jusqu'à début décembre. La suite pourrait être plus anticyclonique...

 

Une tendance devenant moins inquiétante en décembre ?

 

NOTE : Météovergne ne propose pas de prévisions saisonnières (discipline complexe et grand public qui a du mal à faire la distinction entre météo et tendances et leurs différences de fiabilité associées). On se limitera ici aux tendances envisagées pour les prochaines semaines.

 

Jusqu'à tout récemment, les modélisations étaient très inquiétantes pour le mois de décembre avec une tendance plus ou moins anticyclonique et douce (flux de sud-ouest dominant). Des signaux plus rassurants apparaissent. Les modélisations CFS et ECMWF sont maintenant plus modérées et elles proposent un flux d'ouest à sud-ouest, plutôt doux (mais avec une anomalie atténuée) accompagné de précipitations proches ou légèrement supérieures aux normales.

 

Même si cette situation n'est pas vraiment favorable à un enneigement conséquent, un anticyclone "chaud" serait bien pire, avec un risque important d'avoir des périodes ventées très néfastes pour le manteau neigeux possiblement constitué d'ici la semaine prochaine.

 

Tendances bien évidement à confirmer. D'autant plus qu'il faudra faire un point sur l'enneigement et les prévisions d'ici le week-end prochain pour juger de la capacité de la neige au sol à résister, ou à être confortée par la météo des semaines suivantes...

 

 

Derniers scénarios moyennés du modèle CFS de la prévision de la pression au sol et de son anomalie pour le mois de décembre : un flux de sud-ouest se maintiendrait mais il serait plus dépressionnaire... - source : Tropicaltidbits.

 

Cet article a été rédigé au regard des données disponibles le jeudi 23/11 au soir : des ajustements dans la prévision seront à prévoir au fil des actualisations des bulletins Météovergne.

 

Please reload

© 2019 - Météovergne - Mentions légales - CGV